• clientfondation huttopia
  • missionConception
  • budjet250 000
  • surface35
  • équipeavec Atelier Mai

Un Tiny house est par définition hors contexte particulier. L’architecture de celui-ci est par conséquente hyper contextuel, dans le sens ou elle est en dialogue avec divers environnements à la fois. ces environnements peuvent être local, temporel ou sociaux.

Le projet Tinyhouse OZ est ainsi un champ de dialogue esthétique, technique et fonctionnel, entre l’habitacle et son milieu, à travers le bien-être de l’habitant, son rapport aux cohabitants et à l’environnement. c’est ainsi un questionnement sur ce qui relève de l’essentiel dans l’art d’habiter le dynamisme.

Le projet Tinyhouse OZ commence par une réflexion de ce qui constitue l’essence de l’Habiter à travers le recoupement de plusieurs scénarios d’habitations possibles.

Distingué en quatre espaces : Stimulation, Repas, Hygiène, Sommeil, à l’instar des cycles d’activités qui rythme nos journées, ces espaces se formalisent en modules interchangeables.


L’espace de stimulation est neutre et libre avec une partie en surélévation permettant des activités aussi bien assises que debout.
L’espace de repas abrite un module cuisine multifonctionnel accessible de chaque côté. Les panneaux, en partie basse, se déploient de manière à composer une grande table à manger.
L’espace d’hygiène est aussi l’espace technique. Une partie centrale, surélevée au-dessus des équipements techniques, comporte une double vasque, un sanitaire et une cuve de rétention d’eau. Elle est bordée par deux circulations dont l’une sert aussi de douche dans toute sa longueur. Le sol de cette douche est composé de planches en bois. Ces planches se soulèvent pour laisser l’accès à une généreuse baignoire.
L’espace de sommeil est réduit, néanmoins de manière confortable, aux dimensions des nombres de couchage nécessaire selon les types de cottages. L’ensemble de sa surface est légèrement surélevé. Des rangements sont prévus en dessous de chaque planche qui compose le sol.

Tiny house OZ est la résultante d’un assemblage in situ et in tempo de modules d’activités. Cette modulabilité lui permet une variation d’assemblage au regard des différents nombres de locataires. Cela facilite son entretient et son évolution dans le temps car chaque module peut être remplacé pour s’adapter aux besoins et exigences qui évoluent.

Chaque module partage les dimensions standard des conteneurs marchands pour faciliter son transport et son entreposage.

Suspendu et fixés entre eux, les modules composant la Tinyhouse OZ s’amarrent au lieu par le biais de potelets bois ou acier selon la nature du sol. Il s’adapte donc à tout type de contexte et son impact environnemental lors de l’installation est par conséquent minimisé.

 

Dans la continuité des modules d’habitacles, une cascade de terrasse suspendue relie l’habitacle au sol naturel sans pour autant se poser dessus laissant le parterre naturel filer en dessus. Certaines de ces terrasses, en étant dans la continuité des espaces intérieurs, permettent de les agrandir lorsque la météo s’y prête.


Les fenêtres sont dimensionnées et disposées de manière réfléchie en fonction de chaque espace de manière à former des lieux de contemplation dans l’habitacle et invitant à se nicher pour profiter du paysage. Le positionnement des ouvertures permet également d’optimiser l’apport ou la protection d’éclairage naturel et de la circulation de l’air.

Le projet TinyHouse OZ emplois des matériaux écoresponsables et respectueux de la santé tel que le bois, le chanvre, la laine. En guise de second peau, au dessus des panneaux extérieurs en bois hydrofuge, des lés feutrés ou tréssés sont fixés sur des poutrelles en treillis de bambou pour ajuster les performances techniques de l’enveloppe tout en la laissant respirer. Au niveau des portes et fenêtres, des piquets et des tirants servent à soulever cette bâche de feutre, sur laquelle, des repères indiquent la possibilité à certaines zones d’être entaillé pour laisser passer la lumière en guise de brise soleil. Des poches cousues à certains endroits offrent la possibilité de proposer des plantations légères.


Les parois intérieures sont composées de toiles feutrées pliées et cousues à travers une gamme de choix de motifs ou de matériaux visant à obtenir divers propriété mécanique, thermique, acoustique.


L’esthétique en étant la résultante des caractéristiques recherchés. Tiny house OZ est l’expression d’une architecture autonome. Le volume, les ouvertures et les matériaux visent à un échange avec l’environnement naturel. En jouant avec les ressources, le projet questionne la limite intérieur / extérieur.

Habiter une Tiny house est un moment d’évasion et de rituel social.
C’est une aventure qui marque une discontinuité dans les activités répétitives de la vie comme un hiatus qui permet de retrouver un rythme, un temps d’inspiration.

À travers un confort simplifié le projet Tinyhouse Oz tente de rapprocher l’habitant à son environnement, sa structure légère vise en même temps à minimiser son impact écologique et à s’adapter à tout type de terrain. La modulabilité du projet facilite son entretien et son évolution et permet une diversité typologique. Les matériaux naturels, les volumes, les ouvertures stratégiques, l’enveloppe permettent divers échanges avec les ressources brutes inhérentes à la nature.

Tinyhouse Oz est l’ancre qui permet à chacun de s’amarrer à la nature, c’est aussi une bulle qui nous relie aux êtres avec qui nous
partageons l’aventure.

Le vent avait déposé la maison tout doucement au beau milieu d’un pays d’une beauté prodigieuse. De ravissants parterres de gazon verdoyaient sous des arbres majestueux, lourds de fruits savoureux. Des fleurs superbes formaient des massifs de tous côtés, et des oiseaux au plumage rare et étincelant chantaient et voletaient dans les arbres et les buissons.

Lyman Frank Baum, Le Magicien d’Oz, 1900, trad. Marcelle Gauwin