• clientANFA
  • missionesquisse+
  • date2015-02

Le projet s’élabore à partir du contraste entre les façades extérieurs qui préservent l’intimité et l’espace intérieur, lieu de convivialité. Le complexe ne se veut pas pour autant autarcique. Au contraire, la perméabilité apparaît comme un axe majeur du projet. Elle s’adapte ainsi à l’environnement urbain du quartier, dont le mode d’organisation se rapproche de celui d’un village. Les habitations sont ainsi connectées et intégrées à l’espace public. Les habitants bénéficient d’ailleurs d’une offre de proximité de services divers et variés (commerces, restaurants, etc.). Cette volonté d’alliance entre vie en collectivité et intimité, qui est au cœur du projet, se retrouve également dans la hiérarchie des jardins (le jardin public au rez-de-chaussée, les jardins semi-privés au niveau des plateaux d’étages et de la toiture, les jardins privés au niveau des balcons).

Volume: dissipateur urbain

La composition volumétrique a été définie de façon à respecter l’échelle urbaine. A cet effet, la parcelle a été redimensionnée en la divisant en deux complexes bâtis, de façon à récréer une imbrication de volumes moins imposante et mieux proportionnée. Ainsi, chaque complexe bâti présente une segmentation alternant pleins et vides qui contribue à forger l’identité du projet proposé. La composition globale obtenue par des volumes en L laissent deviner des failles urbaines et créent ainsi une aération visuelle et fonctionnelle. Cette rupture avec la linéarité a également permis de coiffer les différents étages de terrasses en hauteur aménagées en espaces végétalisés semi-privatisés. Si ces terrasses présentent l’avantage de créer du lien social, d’un point de vue plus technique, elles permettent une rétention des eaux pluviales et une meilleure irrigation.

Façade: réaction au climat

Afin de s’adapter au climat local, les façades choisies permettent de modérer la température passivement. Ce dispositif prend la forme d’un jeu d’ailettes à moucharabieh, qui, par sa morphologie, améliore la ventilation naturelle et par son aspect de dentelle, apporte transparence tout en préservant la lumière et la vue. Des équipements de climatisation ont ensuite été incorporés dans les panneaux afin de préserver l’aspect de la façade. Les coursives devant les façades intérieures a quant à elles sont pourvues de volets réfléchissants afin de réfléchir la lumière dans la cour intérieure. Le choix des végétaux tient également compte du climat local. Le choix et la composition des végétaux ont ainsi été privilégiés pour leur capacité à transformer l’humidité ambiante en eau.

Work/

mai 2019

ROSNRATP

Work/

mai 2019

CASAANFA122

  • clientGroupe Nokta
  • missionConception
  • budjetN.C

Work/

mai 2019

NOLEROUS

Work/

mai 2019

MTSACROC

  • clientS. Crochemore
  • missionConception
  • budjet50 000
  • surface150

Work/

mai 2019

RATPAUBE

  • clientRATP.ING.OIT.ARC
  • missionA.M.O.
  • budjetN.C
  • date2016-02

Work/

mai 2019

CASADBOU

Work/

mai 2019

VANNGUIL

  • clientGuillotin-Rasse
  • missionESQ-EXE
  • budjet300 000
  • surface150

Work/

mai 2019

TOKYAMPH

Work/

mai 2019

QUINSTEI

  • date2019-01
  • clientC. Steinberg
  • missionComplete
  • budjet200 000
  • surface145

Work/

juin 2018

RATPCDGE

  • date2019-06
  • clientRATP.ING.OIT.ARC
  • missionA.M.O.
  • budjetN.C

Work/

mai 2017

BELBCECI

  • clientLecrosnier
  • missionComplete
  • budjet20 000
  • surface25

Work/

novembre 2016

RATPROSN

  • clientRATP.ING.OIT.ARC
  • missionA.M.O.
  • budjetN.C

Work/

mai 2015

CASAANFA120

  • clientANFA
  • missionesquisse+
  • date2015-02